[Mathématiques CM1-CM2] Mes plans de travail pour l’année 2017-2018

Edit du 11/09/17 :


  • Ajout des fiches n°2 des CM2
  • Remise en page des évaluations qui étaient bugguées

Suivez l’icône webmaster-new-3

Bonjour bonjour ! Après le français, c’est au tour de mon fonctionnement en maths d’être présenté.

Aparté  : Concernant ma méthode « J’adore les maths« , j’attends la réponse de l’admin du groupe facebook pour savoir si je peux publier les périodes 3 à 5 qu’ils ont réalisées. En attendant, vous pouvez retrouver les périodes 1 et 2 ici et ici.

Pour la rentrée prochaine, je vais donc travailler par plan de travail. En effet, en étant à 50%, je n’aurai pas le temps de créer l’année 2 de ma méthode, et je trouve que c’est complexe à imposer à un complément. Du coup, j’opte pour un fonctionnement beaucoup plus simple dans la mise en place, mais non moins efficace (en tous cas je l’espère ! :D). Je vais essayer de vous l’expliquer le plus clairement possible le fonctionnement (n’oubliez pas de cliquer sur les images pour les voir en grand.)

s

1. La Feuille de route


Au début de la période, chaque élève reçoit sa fiche de suivi du plan de travail. Celle-ci comprend les notions qui seront travaillées durant la période, pour chaque domaine de compétence. Ces notions sont souvent différenciées selon le niveau (CM1 ou CM2). Les élèves colleront cette fiche dans leur cahier de mathématiques.

 

2. Les leçons et aides animées


Au début de la période également, je distribue directement toutes les leçons sur ces notions. Elles sont sous forme de cartes mentales, et les élèves les collent également dans leur cahier de mathématiques. Comme ils pourront travailler sur les notions de leur choix dans l’ordre de leur choix, il est important qu’ils puissent avoir dès le début toutes les aides possibles. C’est également pour ça que je mets à disposition sur l’ordinateur/VPI de la classe des vidéos et aides animées sur ces mêmes notions, qu’ils peuvent consulter quand ils le souhaitent. NB :  Les leçons sont également différenciées selon le niveau.

3. Les fiches d’exercices


Attention pavé ! Mais à lire bien attentivement ^^

Les fiches d’exercices seront rangées dans des classeurs, chaque classeur traitant d’une notion.

Exemple :  le classeur « Lire l’heure«  sera composé d’un intercalaire « exercices » et d’un intercalaire « évaluations« . Le classeur « Les angles » sera par contre composé d’un intercalaire « exercices CM1« , un autre « exercices CM2« , un autre « évaluations CM1 » et enfin un dernier « évaluations CM2« , puisque les objectifs sont différenciés pour cette notion.

Les fiches sont photocopiées en couleur au nombre de 2 ou 3 maximum, et rangées dans des pochettes plastiques. Pourquoi seulement 2 ou 3 ? Car peu d’élèves travailleront les mêmes notions au même moment, il n’y a donc pas besoin d’en imprimer un exemplaire par élève.

  • Prenons un élève A de CM1. Cet élève a décidé de commencer la période par la notion « décrire et tracer des cercles« . S’il suit les conseils de l’enseignant, il ouvre déjà son cahier à la page carte mentale, et lit attentivement la leçon. Ici, deux options : a) il a tout compris, et part prendre une fiche d’exercice. b) il ne comprend pas un ou plusieurs éléments, il va donc voir la maitresse qui lui réexplique ce qu’il n’a pas compris, voire lui propose une aide animée ou une vidéo pour compléter ses explications. Après ça, nous devrons retourner à l’option a) :)
  • L’élève se dirige donc vers le classeur « Les cercles« , et comme il est en CM1, va dans la partie « exercices CM1« . Ici, il peut prendre la fiche n°1 ou la fiche n°2 –> cela n’a aucune incidence. En effet, les exercices sont de même difficulté et traitent des mêmes objectifs. Je vous expliquerai ensuite pourquoi il y a 2 fiches.
  • Il réalise donc les 4 exercices de la fiche, en pouvant à chaque fois revenir vers la carte mentale si besoin, ou vers les aides animées / vidéos, ou vers un élève ayant déjà réussi cette fiche, ou vers l’enseignant, évidemment ^^
  • Lorsqu’il a fini ses exercices (faits sur le cahier, sans recopier les consignes pour ma part, mais seulement en indiquant les numéros d’exercices), il va se faire corriger par l’enseignant (qui dispose des corrigés de chaque exercice). Là, nous allons nous servir de la fiche de suivi avec tous ses petits numéros mystérieux.
  • Admettons que l’élève A avait pris la fiche n°2 et qu’il ait réussi les exercices 1 et 3 : je les colorie donc en vert. L’exercice 2 était moyennement réussi : je le colorie en jaune. L’exercice 4 n’était quant à lui pas du tout compris : je le colorie donc en rouge. Là arrive l’intérêt d’avoir une deuxième fiche d’exercice. En effet, après avoir réexpliqué ce qui n’était pas compris, ou renvoyé vers la carte mentale ou vers les vidéos, je demande à l’élève deux choses : 1) corriger les exercices 2 et 4 et revenir me voir, puis 2) réaliser les exercices 2 et 4 de la fiche n°2 (ou de la fiche n°1 s’il avait commencé par la 2, vous suivez ?). En effet, ces exercices sont les mêmes, ils traitent du même objectif, et permettent donc de voir si l’élève a bien compris ses erreurs. Et pour les exercices 1 et 3 ? Et bien à priori, il n’a pas besoin de les refaire puisqu’il les a compris. Cependant, s’il veut être bien sûr de lui, ou se rassurer, ou bien encore se faire plaisir en faisant des exercices compris et donc simples pour lui, il peut également les faire. Ce sera juste facultatif et non obligatoire, comme les 2 autres. Puis, il reviendra me voir et logiquement, les exercices 2 et 4 de la deuxième fiche seront justes et donc coloriés en vert. La fiche de suivi devrait donc ressembler à cela :
    Et si l’exercice 2 est réussi mais le 4 ne l’est toujours pas ? Pas de panique : oui, je sais, il n’y a pas de fiche 3. Mais comme vous êtes un enseignant plein de ressources, vous allez contourner le problème. Pour la fiche « décrire et tracer des cercles« , l’objectif de l’exercice 4 est donc de reproduire une figure. Il suffit donc soit a) de récupérer un de vos manuels de maths trainant dans la classe et de lui donner un exercice ayant cet objectif, soit b) de lui créer rapidement en direct live un exercice, avec toujours cet objectif. Après cela, ça devrait être bon !

4. Les évaluations


Revenons à cet élève A qui a donc fini les exercices sur les cercles. Il est donc logiquement prêt pour l’évaluation. Mais il a le choix : enchainer avec l’évaluation (lors de la même séance ou lors de la prochaine séance), commencer une nouvelle notion et laisser l’évaluation pour plus tard, demander d’autres exercices sur la notion pour être bien sûr de réussir l’évaluation (et là vous ressortez vos specimens reçus en fin d’année dernière qui seront bien utiles :D).

Lorsqu’il choisira de faire l’évaluation, il devra prendre l’évaluation n°1. Logiquement (encore une fois), il devrait la réussir, vu qu’elle n’est disponible que quand l’élève a validé tous les objectifs de la notion. Cependant, il peut y avoir un couac, et l’élève n’obtient que « B » ou « C » au lieu de « A ». Vous allez alors lui laisser l’opportunité de revenir sur cette évaluation non acquise : il devra la corriger, peut être faire de nouveau 1 ou 2 exercices sur les notions ayant posé problème, puis il pourra la repasser. A ce moment là, il devra prendre l’évaluation n°2. S’il reste encore des compétences non acquises, alors c’est que l’élève n’est peut-être pas encore mûr pour celles-ci, et il conviendra de revenir là dessus plus tard dans la période, ou dans une période prochaine par exemple. (Je vous rassure, ayant pratiqué ce fonctionnement en période 4 l’année dernière, je n’ai eu qu’un élève en arriver à ce stade).

L’intérêt de ce fonctionnement est de noter seulement ce qui est acquis. Une notion n’est pas encore acquise ? Alors je n’écris pas « C » dans le livret de compétence, j’attendrai seulement de pouvoir marquer « A », après que l’enfant se soit suffisamment entrainé.

Note  : je créé les évaluations n°2 au fur et à mesure des besoins, elle ne figurent donc pas dans le dossier. En effet, seule une minorité d’élève aura besoin de passer une deuxième évaluation, je ne me fatigue donc pas à les créer à l’avance.

5. Le suivi pour l’enseignant


Je dispose d’une fiche par période, avec le nom des élèves et les notions à travailler. A chaque fois qu’un élève réussit une évaluation, je colorie la lettre associée. Logiquement (oui, encore !), il ne devrait y avoir que des « A » de coloriés, puisque si l’évaluation n’est pas acquise, elle est à refaire.

Cette fiche permet également de voir où en est chaque élève sur la période, s’il est en avance, dans les temps ou méga en retard ! Pour l’avoir expérimenté en période 4 avec beauuuucoup plus de notions, le rythme est tout à fait faisable, même pour les élèves les plus lents. Il faut aussi savoir que cette manière de fonctionner leur plait beaucoup (ils ont vraiment l’impression de prendre en main leur apprentissage) et par conséquent, ils sont assez efficaces pendant l’heure que dure la séance.

6. Le calcul mental


Il sera quant à lui dissocié du plan de travail. Chaque élève aura à sa disposition un petit fichier (un par période), et tous les jours pendant 15 minutes, nous travaillerons une compétence, et les élèves écrirons leurs résultats dans les cases. J’utilise pour cela le guide du maitre « Cap Maths CM1 » : toutes les séances de calcul mental y sont détaillées. Il vous faudra donc l’acheter si vous souhaitez l’utiliser comme moi.

7. Le rebrassage


S’il y a bien une chose à laquelle je crois, c’est l’intérêt du rebrassage. C’est pour cela que tous les vendredis seront consacrés à une fiche de révision spéciale, hors temps de plan de travail (si vous avez bien suivi, le plan de travail s’étendra donc sur 3 jours et non 4). Sur cette fiche, figureront :

  • le calcul mental travaillé dans la semaine
  • des problèmes (méthodologie, gestion de données etc…)
  • un programme de construction
  • les notions travaillées les périodes précédentes

Ces fiches, contrairement aux fiches d’exercices du plan de travail, seront imprimées pour chaque élève et collées dans le cahier.

Note  : pour la première période, je ne peux pas inclure les notions travaillées précédemment, forcément. Les exercices sont donc plus axés sur la résolution de problème et la gestion et l’organisation de données. Ce n’est qu’à partir de la période 2 où les élèves rebrasseront ce qui a été vu avant.

8. Les jeux


Je suis également toujours convaincue par l’importance du jeu, comme j’en parlais dans mon article sur ma méthode « J’adore les maths ». Par conséquent, je continuerai à proposer des jeux mathématiques et logiques chaque période. Les élèves décideront de quand ils ont envie d’y jouer, ce sera totalement libre. Évidemment, ils devront apprendre à gérer leur temps efficacement pour pouvoir finir toutes les évaluations avant la fin de la période. Mais si un élève a envie de passer toute une semaine à jouer, durant l’intégralité des séances de maths, il le peut. Au risque de devoir finir les notions non travaillées la période prochaine…

Voici – pour l’instant – les jeux que je compte mettre en place durant l’année :

9. Récapitulatif !


Chaque séance de maths commence donc par 15 minutes de calcul mental (pour moi, les 15 minutes avant la  récréation du matin). Puis, si nous sommes lundi, mardi ou jeudi, les élèves ont une heure de temps pour, au choix :

  • commencer une nouvelle notion
  • continuer une notion déjà entamée
  • corriger des exercices non acquis
  • faire ou refaire l’évaluation d’une notion ayant fini d’être travaillée
  • corriger une évaluation non acquises
  • jouer à un jeu mathématique / logique proposé par la maitresse
  • regarder des aides animées / vidéos sur le VPI
  • aider un élève sur une fiche (l’élève en question doit avoir réussi l’évaluation, prouvant donc qu’il est capable d’aider)

Voilà ! Si vous avez eu le courage de lire jusqu’au bout, je vous décerne la palme du mérite ! :D J’espère que cet article trop détaillé vous aura permis de vous faire une bonne idée du fonctionnement, et peut-être de vous donner envie de vous lancer ! Pour ma part, j’ai pu constater beaucoup de réussite et de motivation de la part des élèves, ce qui me permet d’abandonner provisoirement ma méthode sans trop de douleur ;)

Voici donc le dossier complet pour la première période. La suite arrivera au fur et à mesure, je mettrai à jour l’article à chaque ajout. Je remercie ma copine Marine  pour avoir réalisé les fiches n°2, merci copine ! <3 Et enfin, n’hésitez pas à écrire vos retours, voire envoyer vos contributions s’il vous vient des idées d’ajout, c’est comme ça qu’on s’enrichit mutuellement :)

 

Enregistrer

Enregistrer