Des mots, juste des mots.

Cela fait un petit moment que je n’avais plus trop la motivation de publier, faute de temps ou d’envie, tout simplement. Mais aujourd’hui, je suis dévastée. Je suis Charlie, mais pas depuis aujourd’hui seulement, je suis fidèle lectrice depuis très très longtemps. J’ai grandi avec les idées et les dessins de Charb, Tignous, Cabu et Wolinski. Je n’ai pas de mots pour dire ma peine, ma tristesse, mon horreur. Tout me parait futile à côté de ce drame. Je laisse donc le blog ouvert mais je ne pense plus l’alimenter dans l’immédiat. De gros bisous à tous, les lecteurs, les collègues, parce que 2015 s’annonce comme une année qui va avoir besoin de beaucoup d’amour et de tolérance.