[Pédagogie] Les cartes mentales (ou cartes heuristiques)

Aucarteheuristiquejourd’hui, un article davantage axé sur la réflexion que les ressources. Cet été, j’ai vu fleurir un peu partout sur les blogs des sujets à propos des cartes mentales, appelées aussi cartes heuristiques. J’avoue que je suis vite passée dessus, ça ne m’a pas interpellée plus que ça. Et puis en début d’année, alors que j’essayais d’élaborer une synthèse sur la séquence des énergies avec mes élèves, je me suis aperçue que la manière dont ils me balançaient leurs connaissances, prenait naturellement la forme d’une carte mentale sur mon affiche. Je suis donc retournée sur les sites visités auparavant, pour me faire une idée plus précise. Voici les deux manières dont j’utilise les cartes mentales depuis :

1. En construction collective et progressive, par les élèves.


En histoire, géographie et sciences, en début de chaque séance, on met à jour notre carte mentale collective. En gros, je prend une feuille de papier format raisin, dans le sens de la largeur, qui reste affichée en permanence dans la classe (sauf le jour de l’éval).

Imaginons qu’on est dans une séquence sur l’union européenne. Séance 1, on étudie l’Europe géographique. En début de séance 2, on se place tous dans le coin regroupement, devant l’affiche ; j’ai avec moi tous mes stylos de couleur, et j’attends. Les élèves me donnent toutes leurs connaissances sur la séance 1, et me disent comment les organiser sur la feuille. (Au début, c’est moi qui construis les arbres et place les différents embranchements, mais après m’avoir assez vue faire, ce sera eux qui me diront comment faire). Puis on enchaine sur la séance 2 sur l’Europe politique. Début de la séance 3, tout le monde au coin regroupement. On relit ce qu’on avait écrit la séance précédente, puis on complète la carte mentale avec les nouvelles informations apprises en séance 2. Soit on démarre un nouvel arbre, soit on fait partir de nouvelles informations des informations précédentes, soit les deux. Bref, vous avez compris le principe :) En fin de séquence, on vérifie qu’on n’a rien oublié, qu’on est bien capable de se souvenir de tout. J’embarque l’affiche à la maison, et je la reproduis à l’identique (mêmes couleurs, même organisation) sur un format A4. Ce sera leur mémo pour l’évaluation.

Les avantages que j’y vois :

  • Les élèves construisent réellement leurs savoirs

  • Ils rebrassent leurs connaissances chaque semaine

  • C’est très efficace pour les élèves à mémoire visuelle

  • C’est efficace aussi pour les élèves à mémoire auditive vu qu’on répète sans arrêt les informations importantes

  • C’est schématique : on ne met que l’essentiel, des mots, des groupes de mots et c’est tout ! C’est donc plus facile à retenir.

Voici pour exemple la carte mentale que mes élèves ont réalisé pour la séquence sur les énergies :

cartementale

2. En leçons individuelles


Du coup, j’ai remplacé  toutes mes leçons existantes en français et en mathématiques par des cartes mentales. Je me suis ainsi rendue compte que les anciennes devaient être vraiment obscures pour les élèves en petite ou grosse difficulté. Ces leçons, ce ne sont pas les élèves qui les construisent. Pour la simple et bonne raison que je n’ai pas le temps pour ça ! Je me rends bien compte que ce serait un plus, mais le programme est vraiment (vraiment) trop chargé. Du coup, elles sont vues en classe après la séance de découverte. J’ai l’affiche en format A3 et en couleur que j’affiche au tableau. Les élèves prennent les couleurs (de 2 à 4). Ce sont eux qui lisent à haute voix, et repassent de la bonne couleur chaque ligne / cadre. Parfois, il y a des éléments à compléter, parfois non. Ensuite, on ferme les yeux, on essaie de se rappeler des embranchements, des mots importants, bref on apprend en sollicitant sa mémoire visuelle et sa mémoire auditive. Comme j’ai du repenser toutes mes leçons, voici ce que je me suis fixée :

  • 4 embranchements est le grand maximum pour une notion

  • Synthétiser au maximum, ne pas faire de grandes phrases

  • Mettre en avant les mots et idées importantes (et c’est tout !)

  • Ne pas multiplier les exemples, contre-exemples, exceptions, astuces etc…. qui noient le principal

Bien sûr, ce système de simplification ne veut pas dire que des notions complexes ne peuvent pas être abordées. J’essaie de mettre tout ce qui doit être su en CM2 ; je veux juste dorénavant le faire de manière plus claire.

Voici des exemples de leçons en mathématiques et en français que j’ai réalisées pour cette période :

cmlecon1

cmlecon2

cmlecon3

cmlecon4

  • Vous pouvez retrouver mes leçons de français à télécharger dans cet article, et celles de mathématiques dans celui-ci.

3. Quelques petites infos


En premier lieu, le plus important : je n’estime pas que ma manière de faire est LA bonne manière. Je découvre, je teste, et j’aurai certainement des choses à approfondir, à améliorer, voire à changer totalement en fonction de l’expérience. Prenez donc cet article comme le cheminement de mes pensées que j’ai envie de partager, dans la découverte d’une manière de faire, et non comme un article qui dirait « moi j’ai trouvé la méthode miracle pour faire apprendre le leçons aux élèves » (parce que je sais malheureusement que ce sera loin d’être le cas :/).

Autre sujet : « comment que j’fais ces cartes ?« . Alors je sais qu’il existe un tas de logiciels permettant d’en créer, mais je n’ai été satisfaite par aucun d’entre eux. Du coup, j’utilise bêtement Word comme base. Ensuite, pour les flèches, les lignes, les encadrés, bref tout ce qui semble « fait main », ben je le réalise vraiment à la main ; enfin plutôt à la souris, avec paint. J’utilise le pinceau aquarelle, en taille 3. Avec, je trace la forme que j’ai envie d’obtenir. Puis, je la copie colle dans Word, j’enlève son fond blanc, lui met la coloration souhaitée, et la positionne et recadre ensuite à l’endroit voulu. Au début ça prend du temps, mais ensuite on a tout un tas de formes déjà disponibles, et ça va vite de les placer. (Oui je sais, je ne choisis vraiment pas la simplicité :D)

Voilà, j’attends maintenant vos expériences et retours !